Découverte de la haie bocagère avec les élèves de l’école primaire de Sainte Honorine la Chardonne

Jeudi 14 octobre, deux membres de l’Association Environnement Vallée du Noireau sont allés avec les élèves des classes de CE et de CM de l’école primaire de Sainte Honorine la Chardonne découvrir les arbres et arbustes de la haie bocagère en automne.

Si tous étaient capables de reconnaître les chênes, les noisetiers et les châtaigniers grâce leurs fruits, ils ont découvert :

les églantiers et leurs cynorrhodons,
les aubépines et leurs cenelles
et les fusains avec leurs jolis bonnets d’évêque roses…

Passant devant un arbre dont le tronc était couvert de lierre en fleur, l’occasion était donnée d’expliquer que, contrairement aux idées reçues, le lierre ne risquait pas de faire mourir l’arbre. Il utilise l’arbre comme tuteur pour aller vers la lumière. De plus, à cette saison il est en fleur au grand bonheur des abeilles et autres pollinisateurs qui n’ont pas d’autres fleurs à butiner avant l’hiver. Enfin, ces fleurs donneront des fruits jusqu’au printemps pour les oiseaux. Autre qualité : le lierre ne perd pas ses feuilles en hiver. Il protège l’arbre du froid et constitue un abri pour les oiseaux et les insectes.

Le but de la balade consistait aussi à leur montrer qu’une haie bocagère est utile. Elle fournit un abri et de la nourriture pour les oiseaux et les petits mammifères, elle participe à la lutte contre le changement climatique et son entretien raisonné fournit du bois de chauffage.

le label VEGETAL LOCAL

Jeudi 30 septembre 2021, l’association Environnement et Vie au Pays de Briouze (EVPB) avait organisé une récolte de graines d’érable champêtre. Pour que les plants issus de ces graines porte le label « VEGETAL LOCAL », il faut que les arbres d’où ils proviennent aient été plantés depuis plus de 50 ans.

« La marque collective simple « végétal local » est une marque valorisant la collecte, la multiplication et la distribution de matériel végétal issu de collecte en milieu naturel pour une utilisation dans les Régions d’origine de ce matériel. Cette marque collective a été créée dans le cadre de la Stratégie nationale pour la biodiversité, valorisant un approvisionnement en végétaux locaux porteurs d’une large diversité génétique.« 

Office français de la biodiversité

les 12 participants ont récolté 8,8 kg de samares dans les haies d’une ferme près de Fromentel.

Deux membres de l’AEVN ont participé à cette collecte et réalisera des collectes de graines d’autres essences dans la vallée du Noireau.

Bilan du World Cleanup Day 2021

Dans l’article publié jeudi 23 septembre sur l’opération de ramassage des déchets lors du World Cleanup Day du 18 septembre 2021, l’AEVN souhaite apporter les précisions suivantes :

Sur le total des participants, 92, il faut ajouter les 30 participants de BERJOU (et Cahan) qui avaient répondu à l’appel de l’AEVN, ce qui fait un total de 122 participants.

Les 69 participants des communes d’Athis Val de Rouvre avaient répondu à l’appel du collectif CLIMAT.

Quant à la pollution engendrée par les mégots de cigarettes, elle serait de 500L d’eau par mégot notamment à cause du filtre et constituerait la principale source de pollution des océans.

L’AEVN tient à remercier les élus de Flers Agglo et de Condé en Normandie ainsi que le personnel du SIRTOM Flers-Condé pour leur implication dans cet évènement.

L’Orne Combattante Jeudi 23 septembre 2021 Paul Le Meur

World Cleanup Day 2021

Pour la deuxième année, l’Association Environnement Vallée du Noireau participe à la journée mondiale de nettoyage de notre planète. Les rendez-vous est fixé à 9H30 devant l’école de Berjou pour le ramassage des déchets dans la vallée du Noireau ou devant la mairie de Condé sur Noireau pour le ramassage des déchets dans la ville.

Organisation de la journée 

09H30 : 09H50 : consignes de tri, sécurité, signature fiche de responsabilité civile – présentation du mouvement – information sur l’impact des déchets sur l’environnement, l’importance du tri et la valorisation – présentation de l’itinéraire / des zones à nettoyer

10H00 – 12H00 : ramassage des déchets sur les différents sites par petits groupes

12H15 : retour au lieu de RDV – photo de groupe avec tous les déchets – bilan de la matinée – pot de l’amitié

Les déchets seront ensuite acheminés à la déchetterie de la Carneille pour être pesés par un représentant du SIRTOM

 Ce qu’il vous faut 

Masque • Gants, type gants de jardinage  • Tenue : vêtements qui couvrent bras et jambes, chaussures adaptées et gilet de sécurité jaune ou orange.

Des sacs poubelle et des sacs de tri sélectif seront fournis.

Pour que cette action ait un sens, il faut qu’elle porte un message fort pour montrer qu’il est inadmissible en 2021 de jeter ses déchets dans la nature. Car la pollution engendrée ne s’arrête pas aux bords de route, aux prairies, aux forêts qui bordent ces routes. Les déchets qui arrivent dans les fossés sont entrainés vers les rivières et se retrouvent dans la mer. C’est pourquoi l’AEVN a décidé cette année de disposer le long des routes du territoire des petits panneaux pour inviter les usagers à changer de comportement.

Cette opération est menée en partenariat avec Flers Agglo et Condé en Normandie

Chantier participatif : arrachage de la Balsamine de l’Himalaya

Pour la 4ème année, l’AEVN organisait samedi 19 juin 2021, en partenariat avec Flers Agglo et le Conservatoire d’Espaces Naturels Normandie (CEN), un chantier participatif d’arrachage de la Balsamine de l’Himalaya sur les bords du Noireau entre Pont d’Ouilly et Pont Erambourg. Le rendez-vous était fixé à la Base de Loisirs de Pont d’Ouilly à 10H00.

Olivier Houdayer, technicien rivières de Flers Agglo, explique le but et la technique de l’opération autour d’un café de bienvenue
Parmi les bénévoles ayant répondu à l’appel, 7 membres de l’AEVN étaient présents.
Les 22 membres de l’équipe prêts à en découdre dans la bonne humeur !
La Balsamine n’était pas en fleur mais certains spécimens atteignaient plus d’1m de hauteur au milieu des orties.
A la fin de l’opération, toutes les équipes ont donné le nombre de pieds arrachés : près de 8500 ! Tous les sites n’ont pas été traités et beaucoup de pieds trop petits n’ont pas été repérés dans la végétation. Des équipes informelles se retrouveront pendant l’été pour compléter cette récolte.

Pour comprendre la lutte contre les Plantes Exotiques Envahissantes (PEE), l’AEVN a édité un numéro spécial de l’AEVNinfo que vous pouvez télécharger en cliquant sur le lien :

Plantation de haies – Ferme de Basse Bignetière

 2000 mètres de haies plantés ce weekend à la ferme de Basse Bignetière

Dès samedi, les 2/3 des arbustes avaient été plantés.

Ce dimanche, la basse-cour a été entourée d’une haie sur deux rangs.

Faire les trous

Planter

sous l’œil intéressé du coq et des poules  guettant les vers de terre

Mettre les protections

Apporter des brouettes de BRF (copeaux) pour faire le paillage

Quelques rayons de soleil et quelques flocons de neige de neige pour un chantier efficace et prometteur

https://www.facebook.com/Ferme-de-Basse-Bigneti%C3%A8re-110167517562229

World cleanup day à Berjou/Cahan

Samedi 19 septembre, journée mondiale du nettoyage de notre planète, à l’appel de l’AEVN, quelques bénévoles, dont Didier Vieceli maire de Berjou, et Paul Houssaye pour la mairie de Cahan, se sont retrouvés devant la mairie de Berjou à 9H30. Munis de sacs noirs pour les ordures et de sacs jaunes pour les emballages recyclables, ils ont sillonné les routes et chemins du bourg de Berjou et des lieux-dits les Cours,  le Hamel et Cambercourt et le bourg de Cahan, la Bijude et les Planches. Ils se sont retrouvés à 11H30 pour rassembler leur récolte et la porter à la déchetterie de la Carneille pour se joindre aux 8 communes d’Athis Val de Rouvre qui effectuaient le ramassage à l’appel du collectif CLIMAT. Au total, ce sont 180 kg de déchets qui ont été collectés, l’essentiel venant d’un dépôt sauvage d’encombrants aux Tourailles.

Il y a peu de déchets dans les zones habitées. On trouve essentiellement des canettes, des emballages de gâteaux, de cigarettes, des restes de paniers repas (Mc Do) dans les fossés.

Publication de l’AEVNinfo N°40

Le N° 40 du journal de l’AEVN est accompagné de deux cahiers

« Les Brèves »  et « Le monde d’après »

  • Dans le journal, vous retrouverez le bilan des activités de l’AEVN :   actions autour de la sauvegarde de la haie bocagère, lutte contre les espèces invasives, sécurisation de la route D511/911 de la vallée du Noireau…
  • « Les Brèves » est un recueil d’articles sur l’environnement.
  • « Le monde d’après » est un un recueil de reflexions émanant de scientifiques, de personnalités politiques ou d’écrivains  sur l’état écologique de notre planète .

AEVNinfoN°40

LES BREVES

LE MONDE D’APRES