La guerre des haies est déclarée

Dans le dernier numéro de notre journal (AEVN info34-LR), nous publions quelques articles concernant des arrachages de haies en Normandie. L’Association Perche Avenir Environnement nous a fait part également de l’arrachage d’un important linéaire de haie protégée sur la commune de Colonard-Corubert (voir l’article d’Ouest-France).

La magie des haies

L’AEVN lors de son Assemblée Générale le 24 février dernier a décidé d’interpeler les candidats aux municipales en leur envoyant une lettre ouverte sur la problématique des haies.

Arrachage d'une haie au milieu d'un herbage

Arrachage d’une haie au milieu d’un herbage

En effet, partout en France et particulièrement dans notre campagne normande, on continue de traiter, d’arracher les haies malgré les multiples services et bienfaits qu’elles apportent à notre territoire, notamment en tant que :

–          réservoir de biodiversité, en offrant « le gîte et le couvert » à de nombreuses espèces sauvages, dont la plupart sont des auxiliaires utiles à l’agriculture et au jardinage ;

–          ressource alimentaire pour l’Homme, de par les baies et autres fruits produites par les arbres et arbustes les constituant ;

–          source d’énergie renouvelable pour un territoire qui peut encore développer davantage sa filière bois-énergie ;

–          brise-vent naturel favorable au bétail, aux cultures, aux infrastructures humaines ;

–          barrière naturelle retenant et fixant une grande partie des sédiments et particules chimiques lessivés à la moindre pluie (autant de pollution en moins pour nos cours d’eau), mais aussi une partie des eaux de ruissellement (rôle de régulation des crues) ;

–          point fort de nos paysages bocagers, vecteur de bien-être pour les habitants et dont l’attrait pour les touristes est incontestable.

lettre ouverte aux candidats

Certaines communes ont déjà pris des mesures pour sauvegarder les haies. C’est le cas de la petite commune de Sainte Opportune qui avait organisé une soirée le 20 mars dernier avec projection d’un film : la Magie des Haies (voir la bande annonce )  suivie d’ un débat avec Gilles Delaunay, gérant bénévole de la SCIC Bois Bocage Énergie  et Christophe Beaumont, technicien au Syndicat Mixte de Restauration des Rivières de la Haute Rouvre.

 

Un chantier « plantes invasives » en 2013

Lors de l’Assemblée Générale de l’AEVN qui a eu lieu le 15 avril 2013, il a été décidé de faire un chantier « plantes invasives » en partenariat avec le CPIE  des Collines Normandes. En effet, dans la Vallée du Noireau on assiste à la prolifération, entre autres, de la Renouée du Japon.

renouee

Retrouvez des informations sur les espèces invasives dans  l’AEVNinfo N°23 (télécharger en format PDF)

Le bilan de l’année 2012 est dans le dernier numéro de l’AEVNinfo : N°32 (télécharger en format pdf)

 

24 heures pour la biodiversité

L’Association Faune et Flore de l’Orne (AFFO) et la Société linnéenne de Normandie organisaient les 6 et 7 juin 2009 avec le concours de l’AEVN et du CPIE Collines Normandes « Les 24 heures pour la biodiversité« Sur la commune de Berjou (61). L’objectif de ce week-end de Était Recenser en l’espace de 24 heures, un maximum d’espèces animales et végétales et de montrer Ainsi au grand public que la biodiversité Peut être observée Chez nous, en Normandie, et pas seulement en Amazonie ou d’autres pays lointains!

Une soirée bilan aura lieu le vendredi 22 janvier à 20H Dans la salle des fêtes du Rocray à Cahan (61430) sur la D911 entre Pont d’Ouilly et Condé sur Noireau.